UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Les femmes du département célèbrent le 08 mars à travers des Panels sur le digital et le BTP

En uniforme, toutes joyeuses, les femmes du Ministère des Infrastructures et des Travaux Publics ont célébré la journée internationale des droits des Femmes, ce Mercredi 08 mars 2023. Devant Monsieur le Ministre et son Cabinet, elles ont mis l’occasion à profit pour échanger sur le thème : « Les femmes, le digital et le BTP en Guinée ». Au tour de table, les femmes du Département ont échangé sur l’importance du digital dans le travail, mais aussi sur la place de la femme dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics.

A cet effet, des Panels ont été animés entre certaines femmes du Département et des invitées, responsables d’entreprises BTP. Au cours des débats, chaque femme a profité pour partager son expérience professionnelle, en rapport avec le digital. Elles ont également fait mention de l’importance de la représentativité de la couche féminine dans le monde professionnel, surtout dans le secteur des Travaux Publics.

« Les femmes ont un pourcentage très faible dans le marché public. Il y a peu de femmes entrepreneures et les femmes sons sous-estimées le plus souvent. Alors quand les femmes ont le marché selon mes constats, elles tiennent à leurs engagements. Donc j’encouragerai tous les acteurs de la commande publique d’aider les femmes entrepreneures », a indiqué Mme CISSE Fanta Kourouma, Personne Responsable des Marchés Publics au Ministère des Infrastructures et des Travaux Publics.

Invitée à l’événement par le Département, la Directrice Générale de la Société SOMAGEC a invité les femmes à s’armer de courage pour affronter les difficultés liées aux activités dans le monde professionnel.

« C’est un secteur qui est presque masculin, avoir des femmes dans ce secteur est une fierté. Ce n’est pas du tout facile cette activité avec les équipes sur le terrain, donc c’est un challenge, c’est un défi à relever. En tant que femme, c’est une fierté pour moi. Il faut d’abord que nous même les femmes, on accepte pour notre représentativité. C’est un secteur assez compliqué et pour que ça soit favorable, il faut que nous les femmes, nous ayons confiance en nous pour relever le défi. Parce que pour qu’on nous donne, il faut que l’on soit convaincante. On ne demande pas de nous donner des marchés parce que nous sommes des femmes, on nous donne parce qu’on doit l’avoir et parce qu’on a la compétence et la capacité », a exposé Mme Mariam Wann.

Quant à la Contrôleur financière du Ministère, les femmes ont un rôle primordial à jouer dans la sauvegarde du patrimoine routier.

« En ce qui concerne le Ministère des Infrastructures et des Travaux Publics, c’est le pilier du développement d’un pays. Qui dit développement, dit la route, dit les Infrastructures du pays. Donc, ce que nous demandons, les ressources sont rares, mais le peu que nous réalisons sur le terrain, que la population soit sensibilisée d’entretenir les routes que nous faisons, de ne pas jeter des ordures dans les caniveaux, de ne pas agresser les routes et de ne pas prendre les passerelles comme des marchés », a plaidé Hadja Fanta Kouyaté.

Après avoir écouté avec intérêt, les femmes en fête, le Chef du Département a rassuré de sa volonté d’accompagner les femmes dans leurs activités professionnelles. El Hadj Gando BARRY a d’ailleurs rappelé que la promotion du Genre reste une priorité des autorités de la Transition.

El Hadj Gando BARRY

« Le Président de la transition et le gouvernement se sont inscrits dans la nécessité, dans la promotion, dans le développement de la place des femmes au cœur des secteurs conformément à la charte de la transition. La charte de la transition impose les quotas de 30%. Nous voulons nous inscrire dans la même dynamique par rapport à l’accès au marché dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Cela c’est pour permettre aux femmes qui sont dans le secteur de la construction de manière générale d’avoir les mêmes chances que les hommes. Autre objectif, c’est de promouvoir l’accès au métier de la construction des bâtiments, des travaux publics et de l’architecture aux femmes », a rassuré le Ministre des Infrastructures et des Travaux Publics.

Les femmes du MITP avec le Ministre Gando

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn